Le label d'Etat d’excellence du savoir-faire Français attribué à la Ferronnerie d’Art Gâtinaise

Qui ne connaît pas la Ferronnerie d’Art Gâtinaise, cette entreprise installée 69, avenue de Nantes à La Ferrière-en-Parthenay ? Elle est spécialisée en fabrication, restauration et pose d’éléments de ferronnerie, serrurerie, métallerie, etc. Elle fabrique des portails, des rampes d’escalier, des serres d’orangeries, des garde-corps, des pergolas, tonnelles, etc. Elle crée également des trophées en fer forgé pour différents concours. Elle met en œuvre toutes les opérations : forge au charbon, dessins, débillardage de rampes d’escaliers, baguage au plomb (pratique du XVIIIe), assemblage par rivetage. Elle se distingue dans la profession par sa capacité à réaliser des éléments de grandes tailles (portail de 6 mètres, orangeries et serres de grande surface).

L’atelier intervient sur des monuments classés : portail, grilles « dessus de mur » et tonnelle du Château de la Tourderie ; portail classé Château de la Chèze (Vienne) ; château de la Chatre (Indre) ; serre et ferronneries classées du Château Colbert (Maine-et-Loire) etc. Patrimoine vivant : grâce à un tel savoir faire, La Ferronnerie d’Art Gâtinaise vient de se voir attribuer le label d’Etat « d’excellence des savoir-faire Français » qui est une marque de reconnaissance du ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi, décerné aux entreprises détentrice de savoir faire d’excellence. C’est une référence pour les consommateurs, ce label est la vitrine du savoir faire Français. L’attribution du label a été confirmée à l’entreprise par un courrier d’Emmanuel Macron Ministre de l’Économie et des Finances et seulement cinq entreprises dans les Deux-Sèvres ont ce label.

La Ferronnerie d’art gâtinaise a été créée en 1998 par deux associés : Laurent Daremont et Olivier Moreau, à ce jour, elle emploie deux salariés. Recommandée par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) elle travaille dans toute la France, et à l’étranger.

Un artiste : Olivier Moreau est un véritable artiste qui a formé 5 apprentis et qui participe à de nombreuses animations pour transmettre son savoir faire. Ce véritable talent d’Or a été 1er au CAP départemental en 1976 ; Maître artisan en 2009 ; Maître artisan d’art en 2012, il a reçu les médailles d’apprentissage ; de la chambre des métiers de la Vienne ; du travail, de l’emploi et de la solidarité. Il a été sélectionné et représente les métiers d’arts au Carrousel du Louvre pour la région Poitou-Charentes, il travaille pour les métiers d’art, les beaux-arts, les bâtiments de France et les sites classés. En 2013, il a reçu hors catégories un prix des talents d’Or organisé par la région districale du Rotary.

Renommé ou ancestral : ce label est très difficile à obtenir, il faut parfois plusieurs années qui commencent par une démarche de la Chambre de Métiers, des visites dans l’atelier et sur les chantiers déjà réalisés. Le label d’Etat « d'excellence du savoir-faire Français » peut être attribué par des experts à toute entreprise qui détient un patrimoine économique, composé en particulier d’un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire. Le Label est attribué pour une période de cinq ans et rassemble des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits.

Pour contacter l’entreprise : tél. 05.49.63.19.19

Texte et Photo

                           Le COURRIER de l'OUEST

 

 

Revenir